Vote for Design
Mettre CelebIrony en page d'accueil

Biographie
Earvin « Magic » Johnson, Jr. est né le 14 août 1959 à Lansing dans le Michigan. Il fut joueur de basket-ball en NBA pour le club des Los Angeles Lakers pendant les années 1980 et jusqu'en 1991. Il fera un retour sous le maillot des Lakers en 1995-1996. Le roi du showtime Meneur de jeu hors norme (avec une taille de 2,05 mètres) il est l'un des meilleurs joueurs à son poste qu'ait connu la NBA. Véritable star sur et en dehors du terrain, Magic Johnson fait partie de ces rares joueurs exceptionnels qui ont changé leur sport. Earvin Johnson gagne son surnom de Magic lorsqu'il a 15 ans, pour son style de jeu flamboyant et pour sa capacité à faire des passes que personne n'attend. Il sera d'ailleurs quatre fois meilleur passeur de la ligue, en 1983, 1984, 1986 et 1987. Il dispute régulièrement ce titre à John Stockton, du Utah Jazz, et à Isiah Thomas des Detroit Pistons. Il deviendra le meilleur passeur de l'histoire de la NBA avec 10 141 passes décisives, devant Oscar Robertson, mais John Stockton le devancera quelques années plus tard. Il reste inégalable dans les passes aveugles et les multiples feintes qui précédaient chaque passe. Au-delà de ces statistiques, Magic fut aussi le second joueur de l'histoire à avoir réussi plus de 20 points et 10 passes décisives par match sur une saison (il a été rejoint entre autres depuis par Isiah Thomas, Tim Hardaway, et Kevin Johnson). Magic restera dans l'histoire pour son sourire légendaire et la joie de vivre qu'il communiquait à chaque match. Son premier match restera célèbre ; après un panier décisif de Kareem Abdul-Jabbar, il se jeta dans ses bras et dans ceux de ses coéquipiers comme s'ils avaient gagné le titre de champion. Il sera aussi pour toujours le symbole du Showtime, avec une constante volonté de faire le spectacle et d'enflammmer le public. Carrière universitaire et professionnelle Sa carrière commence tout de suite par des victoires. Il remporte le tournoi universitaire NCAA en 1979 avec l'équipe de Michigan, et est élu meilleur joueur du tournoi final. Il gagne face à celui qui deviendra son rival de toujours : Larry Bird, l'un des ailiers les plus adroits qu'ait connu la NBA. Larry Bird et Magic deviendront de grands amis hors des courts, mais donneront lieu à la plus grande rivalité qu'ait connue la NBA sur le terrain. Les Boston Celtics de Larry Bird, et les Lakers de Magic se partagent huits titres dans les années 80. L'année suivante, Magic Johnson est drafté en première position par la franchise déjà mythique des Los Angeles Lakers. Et dès sa première année, il écrit la légende. Il est le premier rookie depuis Elvin Hayes, 11 ans plus tôt, à être nommé au All-Star Game. Lors des finales NBA, les Lakers sont opposé aux Philadelphia 76ers de Julius Erving. Les Lakers mènent 3-2, mais ils viennent de perdre sur blessure leur meilleur joueur : le mythique pivot Kareem Abdul-Jabbar, meilleur marqueur de tous les temps. Pour le 6e match, Magic joue pivot à la place d'Abdul-Jabbar, et sort un match d'anthologie : 42 points, 15 rebonds, 7 passe décisives, et 3 interceptions. Il mène les Lakers à la victoire dans cet ultime match de la finale. Il est élu meilleur joueur des finales alors qu'il n'est encore que débutant. C'est la première fois (et pour l'instant la seule) qu'un rookie obtient ce titre. Paradoxalement, c'est Larry Bird qui est élu rookie de l'année, et nommé dans la All NBA first team (Magic attendra sa troisième année pour avoir cette distinction). L'année suivante n'est pas celle des Lakers. Magic se blesse au genou gauche et manque 45 matchs. Il revient pour les playoffs, mais ne parvient pas à qualifier son équipe. Il rebondit la saison suivante en 1982, ou il gagne un second titre face aux 76ers, en étant une nouvelle fois MVP des finales. Il n'est cependant pas sélectionné, pour l'unique fois de sa carrière (hors blessure), dans le cinq majeur du All-Star Game. En effet, Magic en affirmant publiquement qu'il désire quitter les Lakers à cause d'une mésentente avec son coach Paul Westhead obtient la tête de ce dernier : les fans lui en voudront pendant une longue partie de la saison. Cet épisode souligne le caractère égocentrique de Magic Johnson. Les deux saisons sont des années sans titres collectifs, mais il gagne son premier titre de meilleur passeur et son deuxième de meilleur intercepteur. En 1985, les Lakers gagnent un nouveau titre de champion, en prenant leur revanche sur les Boston Celtics qui les avaient battu en finales l'année précédente. L'année 1986 est une année sans titre collectif pour Magic, mais il est meilleur passeur de la saison pour la troisième fois. Magic attend la saison 86-87 pour être élu MVP de la saison régulière. Pendant ce temps, son grand rival Larry Bird l'a déjà été 3 fois consécutivement. C'est cette saison qu'il a la meilleure moyenne de points de sa carrière : 23,9 pts par match. Magic obtient aussi son troisième titre de MVP des finales NBA, et son deuxième succès en 3 ans en finales face au Celtics de Bird. L'année suivante, 1988, est celle du doublé. Ils gagnernt en finales face aux Pistons de Detroit d'Isiah Thomas, ami proche de Magic, et l'autre meneur showman de la NBA. Ces deux saisons sont certainement les plus belles de Magic qui est au sommet de sa gloire. Elles sont aussi celles de ces derniers titres NBA. Magic gagne deux nouveaux titres de MVP de la saison en 1989 et 1990. Mais entre sa blessure durant les playoffs, et la retraite de Kareem Abdul-Jabbar, les saions 88-89 et 89-90 sont dures pour les Lakers. En 1989 ils sont balayés par les Detroit Pistons en finales, et en 1990, ils n'atteignent même pas les finales. En revanche, en 1990 il obtient son premier titre de meilleur joueur de All-Star Game, un des rares trophées qui lui manquait. Magic retrouve les finales NBA en 1991 face au Bulls de Michael Jordan, et s'incline en 5 matchs face à l'équipe qui dominera les années 1990. Avant d'entamer la saison 1991-1992, Magic annonce publiquement sa séropositivité, honnêteté que peu de célébrités ont à cette époque. Il est quand meme nommé au All-Star Game, et en est élu meilleur joueur. Ce All-Star Game, en forme d'adieu à Magic, est très fort émotionnellement. En fin de match, tour à tour Isiah Thomas et Michael Jordan provoquent Magic Johnson en 1 contre 1, avant que celui-ci ne marque un dernier panier à trois points. Les 14 dernières secondes ne seront pas jouées, l'ensemble des joueurs présents sur le parquet fêtant le magicien. Enfin, en 1992, il fait partie de la Dream Team aux JO de Barcelone, où il décroche la médaille d'or. Le principal de la carrière de Magic s'arrête ici. Il prend les rennes des Lakers pendant 16 matchs à la fin de la saison 1994 avant de raccrocher. Puis fera un bref retour à la fin de la saison 96. Mais après une élimination précoce en play-offs, il prend à nouveau sa retraite.
... Pleine Biographie
Quick News
Comments

Celebs Detail
Nom 
Magic Johnson 
Profession 
Joueur de basketball de NBA 
Date De Naissance 
14 Juillet, 1959 
Endroit de naissance 
Lansing, Michigan 
Rapports 
 
Adresse de courrier 
Los Angeles, CA 
Videos

CelebIrony.com ® Copyright 2005 - 2017